Dollarama annonce ses résultats pour le troisième trimestre de l'exercice 2020

Date : 12/04/2019 @ 12:00PM
Source : PR Newswire (Canada)
Stock : Dollarama Inc (DOL)
Quote : 46.57  -0.44 (-0.94%) @ 9:10PM

Dollarama annonce ses résultats pour le troisième trimestre de l'exercice 2020

Dollarama (TSX:DOL)
Historical Stock Chart

2 Months : From Nov 2019 to Jan 2020

Click Here for more Dollarama Charts.
  • Ouverture d'un nombre net de 21 nouveaux magasins au cours du trimestre, ce qui porte à 1 271 le nombre total de magasins au Canada à la fin du trimestre;
  • Hausse de 5,3 % des ventes des magasins comparables, y compris une augmentation de 2,4 % du nombre de transactions d'un exercice à l'autre;
  • Resserrement de l'hypothèse concernant la croissance des ventes des magasins comparables pour l'ensemble de l'exercice 2020, pour la ramener entre 4,0 % et 4,5 %.

MONTRÉAL, le 4 déc. 2019 /CNW Telbec/ - Dollarama inc. (TSX: DOL) (« Dollarama » ou la « Société ») présente aujourd'hui une hausse de ses ventes, de son résultat net et de son résultat par action ordinaire pour le troisième trimestre clos le 3 novembre 2019. Le résultat net dilué par action ordinaire a augmenté de 10,0 %, pour s'établir à 0,44 $.

Faits saillants de nature financière et opérationnelle

Toutes les données comparatives présentées ci-après portent sur le troisième trimestre clos le 3 novembre 2019, en comparaison du troisième trimestre clos le 28 octobre 2018. Toutes les informations financières présentées dans le présent communiqué de presse ont été préparées conformément aux principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») du Canada, tels qu'ils sont établis à la Partie I du Manuel de CPA Canada - Comptabilité, laquelle inclut les Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles qu'elles sont publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »).

Les résultats présentés ci-après ainsi que les états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités de la Société reflètent l'adoption de la norme IFRS 16, Contrats de location, le 4 février 2019, et toutes les données comparatives présentées pour la période correspondante de l'exercice précédent ont été retraitées (se reporter au tableau de la page 4 pour plus de précisions).

Dans le présent communiqué de presse, le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette, appelés « mesures hors PCGR », sont utilisés pour favoriser la compréhension des résultats financiers de la Société. Une description complète de l'emploi que fait la Société des mesures hors PCGR est fournie à la note 1 afférente à la rubrique « Principales informations financières consolidées » du présent communiqué de presse.

Dans le présent communiqué de presse, « exercice 2019 » désigne l'exercice de la Société clos le 3 février 2019 et « exercice 2020 » désigne l'exercice de la Société qui sera clos le 2 février 2020. L'exercice de la Société se termine le dimanche dont la date est la plus rapprochée du 31 janvier et comporte habituellement 52 semaines. Cependant, comme il est d'usage en ce qui concerne le calendrier du secteur de la vente au détail, une semaine est ajoutée à l'exercice tous les cinq ou six ans. L'exercice 2019 comptait 53 semaines.

Comparativement au troisième trimestre de l'exercice 2019 :

  • les ventes ont augmenté de 9,6 % pour s'établir à 947,6 M$;
  • les ventes des magasins comparables1) ont progressé de 5,3 %, en sus d'une croissance de 3,1 % l'exercice précédent;
  • la marge brute1) s'est établie à 43,7 % des ventes, comparativement à 44,3 %2) des ventes;
  • le BAIIA1) s'est accru de 4,3 % pour s'établir à 273,2 M$, soit 28,8 % des ventes, comparativement à 30,3 %2) des ventes;
  • le résultat d'exploitation a augmenté de 3,7 % et s'est chiffré à 211,9 M$, soit 22,4 % des ventes, comparativement à 23,6 %2) des ventes;
  • le résultat net dilué par action ordinaire a augmenté de 10,0 % pour s'établir à 0,44 $, alors qu'il était de 0,40 $2).

 

__________________________________

1)

Le lecteur est prié de se reporter aux notes de la rubrique « Principales informations financières consolidées » du présent communiqué de presse pour obtenir la définition de ces éléments et, s'il y a lieu, un rapprochement avec la mesure conforme aux PCGR la plus directement comparable.

2)

L'information financière et les ratios comparatifs ont été retraités afin de refléter l'application rétrospective intégrale de la norme IFRS 16 à la comptabilisation des contrats de location.

 

Au cours du troisième trimestre de l'exercice 2020, la Société a ouvert un nombre net de 21 nouveaux magasins, comparativement à un nombre net de 14 nouveaux magasins au cours de la période correspondante de l'exercice précédent.

« Je suis très heureux de notre bonne performance sur le plan du chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois de l'exercice 2020, qui reflète la solidité de notre modèle d'affaires et l'attrait que continue de susciter notre concept auprès des consommateurs, partout au Canada. La performance que nous avons obtenue jusqu'à maintenant nous permet de resserrer notre hypothèse concernant la croissance des ventes des magasins comparables que nous prévoyons afficher pour l'exercice complet, pour la ramener entre 4,0 % et 4,5 %, ce qui se situe dans le haut de la fourchette que nous avons présentée précédemment », a déclaré le président et chef de la direction, Neil Rossy.

« Nous atteignons aussi nos objectifs de croissance, un nombre net de 21 nouveaux magasins ayant été ouverts au troisième trimestre et le projet d'agrandissement de notre centre de distribution étant presque terminé. À la lumière des résultats du quatrième trimestre à ce jour, je constate que nous sommes sur la bonne voie pour ouvrir un nombre net de 60 à 70 nouveaux magasins d'ici la fin de l'exercice et pour respecter les fourchettes prévisionnelles que nous avons établies concernant nos mesures clés pour l'exercice 2020, lesquelles fourchettes sont demeurées inchangées depuis la mise à jour du 12 septembre 2019 », a ajouté M. Rossy.

« Enfin, je tiens à souligner que nos résultats trimestriels reflètent maintenant notre quote-part du résultat net de Dollarcity. L'équipe de Dollarcity poursuit ses objectifs de croissance de façon rigoureuse et avec succès, et j'entrevois avec beaucoup d'enthousiasme les possibilités à long terme que présente notre deuxième plateforme de croissance », a conclu M. Rossy.

Résultats financiers

Les ventes du troisième trimestre de l'exercice 2020 ont augmenté de 9,6 % pour s'établir à 947,6 M$, comparativement à 864,3 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La croissance interne soutenue des ventes a été alimentée par la croissance équilibrée des ventes des magasins comparables et du nombre total de magasins au cours des 12 derniers mois, qui est passé de 1 192 magasins en date du 28 octobre 2018 à 1 271 magasins en date du 3 novembre 2019.

Les ventes des magasins comparables ont progressé de 5,3 % au troisième trimestre de l'exercice 2020, en sus d'une croissance de 3,1 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La croissance des ventes des magasins comparables au troisième trimestre de l'exercice 2020 s'explique par la hausse de 2,8 % du montant moyen des transactions, qui a découlé en partie de l'augmentation du nombre d'articles par panier, et par l'augmentation de 2,4 % du nombre de transactions. Cette croissance s'explique principalement par les initiatives de marchandisage en cours en magasin et par l'incidence positive du décalage calendaire année sur année, l'exercice 2020 comptant 52 semaines alors que l'exercice 2019 en comptait 53, ce qui a eu pour effet que le troisième trimestre de 2020 a compté trois jours de magasinage d'Halloween de plus que le trimestre correspondant de l'exercice 2019.

La marge brute s'est établie à 43,7 % des ventes pour le troisième trimestre de l'exercice 2020, comparativement à 44,3 % des ventes pour le troisième trimestre de l'exercice 2019. La diminution de la marge brute s'explique principalement par une légère baisse de la marge sur les produits, par l'augmentation des ventes d'articles à plus faible marge ainsi que par la hausse de certaines dépenses liées à la logistique.

Les frais généraux, frais d'administration et charges d'exploitation des magasins (les « frais généraux ») pour le troisième trimestre de l'exercice 2020 se sont élevés à 142,2 M$, par rapport à 120,7 M$ pour le troisième trimestre de l'exercice 2019. Cette augmentation résulte principalement de la croissance continue du nombre total de magasins. Les frais généraux pour le troisième trimestre de l'exercice 2020 ont représenté 15,0 % des ventes, comparativement à 14,0 % des ventes pour le troisième trimestre de l'exercice 2019. L'augmentation de 1,0 % découle essentiellement du moment de certaines dépenses et de la légère augmentation des coûts de main-d'œuvre, attribuable aux hausses salariales et au fait que le remballage des produits d'Halloween a été effectué au cours du troisième trimestre cette année, une conséquence du décalage calendaire.

Pour le troisième trimestre de l'exercice 2020, la quote-part de 50,1 % revenant à la Société du résultat net de Dollarcity pour la période allant du 14 août 2019, date de clôture de l'acquisition, au 30 septembre 2019, date de clôture du troisième trimestre de Dollarcity, s'est établie à 1,7 M$. La Société comptabilise sa participation dans Dollarcity comme une entreprise commune selon la méthode de la mise en équivalence.

Les coûts de financement nets ont augmenté de 2,5 M$, passant de 22,7 M$ pour le troisième trimestre de l'exercice 2019 à 25,2 M$ pour le troisième trimestre de l'exercice 2020. Cette augmentation est essentiellement attribuable à l'accroissement des emprunts moyens sur la dette à long terme. Les coûts de financement nets comprennent aussi les coûts liés aux obligations locatives calculées conformément aux dispositions de la norme IFRS 16 pour les deux périodes.

Les autres produits comprennent un profit non récurrent de 2,8 M$, ou 2,1 M$ après impôt, qui correspond à l'écart entre la juste valeur de l'option d'achat de 50,1 % des actions émises et en circulation de Dollarcity et le prix d'acquisition estimatif de ce placement au 14 août 2019, date de clôture de l'acquisition.

Pour le troisième trimestre de l'exercice 2020, le résultat net a augmenté pour atteindre 138,6 M$, soit 0,44 $ par action ordinaire après dilution, contre 132,1 M$, soit 0,40 $ par action ordinaire après dilution, pour le troisième trimestre de l'exercice 2019. Cette augmentation du résultat net est essentiellement attribuable à la hausse de 9,6 % des ventes, à l'inclusion de la quote-part revenant à la Société du résultat net de Dollarcity et au profit non récurrent sur l'option d'achat, contrebalancés en partie par la diminution des marges et par la hausse des frais généraux en pourcentage des ventes. Le rachat d'actions dans le cadre de l'offre publique de rachat dans le cours normal des activités de la Société au cours des 12 derniers mois a également eu une incidence positive sur le résultat par action ordinaire.

Dollarcity - Comptabilisation du prix d'acquisition estimatif et mise à jour sur la croissance du réseau

Le 14 août 2019, la Société a effectué un paiement initial de 40,0 M$ US (52,8 M$) à la suite de l'acquisition d'une participation de 50,1 % dans le détaillant à bas prix latino-américain Dollarcity. Le prix d'acquisition estimatif total de 92,7 M$ US (122,1 M$) au 3 novembre 2019 correspond à 50,1 % du BAIIA multiplié par cinq de Dollarcity qui a été estimé pour la période de 12 mois se terminant le 30 juin 2020, moins la dette nette et sous réserve des autres ajustements. L'estimation du prix d'acquisition est fondée sur des projections financières, alors que le prix d'acquisition final sera fondé sur les états financiers audités. Au 3 novembre 2019, le solde estimatif du prix d'acquisition, d'un montant de 52,7 M$ US (69,3 M$), a été comptabilisé dans les dettes d'exploitation et charges à payer et sera exigible, sous réserve d'ajustement final, au troisième trimestre du prochain exercice de la Société se terminant le 31 janvier 2021.

Les résultats du quatrième trimestre de l'exercice 2020 tiendront compte de la quote-part de 50,1 % revenant à la Société du résultat net de Dollarcity sur un trimestre complet, soit du 1er octobre au 31 décembre 2019. Dollarcity dégage les résultats escomptés, et la Société continue de s'attendre à ce que l'apport de Dollarcity à son résultat net dilué par action de l'exercice 2020 se chiffre entre 0,02 $ et 0,03 $, excluant le profit non récurrent sur l'option d'achat.

Au 30 septembre 2019, date de clôture de son dernier trimestre écoulé, Dollarcity exploitait 210 magasins, dont 104 en Colombie, 48 au Salvador et 58 au Guatemala, comparativement à un total de 169 magasins au 31 décembre 2018. Compte tenu de sa performance jusqu'à présent, Dollarcity prévoit atteindre sinon dépasser sa cible annuelle d'un nombre net de 40 à 50 nouveaux magasins pour l'année civile 2019.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Le 3 juillet 2019, la Société a annoncé le renouvellement de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités et l'obtention de l'approbation de la Bourse de Toronto pour racheter, aux fins d'annulation, au plus 15 737 468 actions ordinaires, soit 5,0 % des actions ordinaires émises et en circulation à la clôture des marchés le 2 juillet 2019, au cours de la période de 12 mois allant du 5 juillet 2019 au 4 juillet 2020 (l'« offre de rachat de 2019-2020 »).

Au cours du trimestre clos le 3 novembre 2019, un total de 2 772 340 actions ordinaires ont été rachetées aux fins d'annulation aux termes de l'offre de rachat de 2019-2020, pour une contrepartie en trésorerie totale de 129,8 M$.

Dividende

Le 4 décembre 2019, la Société a annoncé que son conseil d'administration avait approuvé un dividende en trésorerie trimestriel à l'intention des porteurs de ses actions ordinaires de 0,044 $ par action ordinaire. Le dividende en trésorerie trimestriel sera versé le 7 février 2020 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 10 janvier 2020. Le dividende est désigné comme un « dividende déterminé » aux fins de l'impôt du Canada.

Mise à jour sur l'accroissement de la capacité de distribution

L'agrandissement du centre de distribution de la Société, à Montréal, en cours depuis mars 2018, est presque achevé et continue de se dérouler selon le calendrier et le budget prévus. Le centre de distribution agrandi est déjà en exploitation, et les travaux qui demeurent en cours seront achevés comme prévu avant la fin de l'année civile 2019. Le centre de distribution soutiendra sans difficulté les plans de croissance à long terme de Dollarama, qui vise un nombre de 1 700 magasins au Canada d'ici 2027.

Adoption d'IFRS 16 - Contrats de location

En janvier 2016, l'IASB a publié IFRS 16, Contrats de location, qui remplace IAS 17, Contrats de location. Cette nouvelle norme s'applique aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2019. La Société applique IFRS 16 aux états financiers consolidés intermédiaires résumés non audités des trimestres de l'exercice 2020 selon la méthode rétrospective intégrale et a par conséquent retraité l'information comparative de l'exercice 2019 comme si IFRS 16 avait toujours été en vigueur.

L'adoption d'IFRS 16 a une incidence sur l'information financière de la Société. Certaines charges liées aux contrats de location auparavant comptabilisées dans les frais d'occupation sont maintenant comptabilisées à titre de charge d'amortissement liée aux actifs au titre de droits d'utilisation et à titre de charge d'intérêts liée aux obligations locatives connexes. La charge d'amortissement est comptabilisée selon le mode linéaire sur la durée du contrat de location, tandis que la charge d'intérêts diminue sur la durée d'utilité du contrat de location, à mesure que l'obligation est remboursée.

Le tableau suivant présente l'incidence du changement de méthode comptable pour le trimestre clos le 3 novembre 2019 et la période correspondante de l'exercice précédent.

 


IFRS 16


IAS 17


Périodes de 13 semaines closes


Périodes de 13 semaines closes

(en millions de dollars, sauf les montants par action)

le 3 novembre
2019


le 28 octobre
2018i)


Variation



le 3 novembre
2019ii)


le 28 octobre
2018


Variation
















Marge brute

413,8

$

382,6

$

31,2

$


361,1

$

335,9

$

25,2

$

En pourcentage des ventes

43,7

%

44,3

%

(0,6)

%


38,1

%

38,9

%

(0,8)

%















Frais généraux

142,2

$

120,7

$

21,5

$


142,8

$

121,2

$

21,6

$

En pourcentage des ventes

15,0

%

14,0

%

1,0

%


15,1

%

14,0

%

1,1

%















BAIIA

273,2

$

261,9

$

11,3

$


220,0

$

214,6

$

5,4

$

En pourcentage des ventes

28,8

%

30,3

%

(1,5)

%


23,2

%

24,8

%

(1,6)

%















Résultat net dilué par action ordinaire

0,44

$

0,40

$

0,04

$


0,44

$

0,41

$

0,03

$



i)

Chiffres retraités pour refléter l'adoption de la norme IFRS 16.

ii)

Chiffres présentés à titre d'illustration seulement, comme si IFRS 16 n'avait pas été adoptée.

 

Perspectives

Le tableau qui suit présente les fourchettes prévisionnelles pour l'exercice 2020, retraitées pour refléter l'adoption d'IFRS 16, le 4 février 2019, et présentées également conformément à IAS 17 à titre d'illustration seulement.

 



(en pourcentage des ventes, sauf le nombre net de nouveaux magasins, qui est en unités, et les dépenses d'investissement, qui sont en millions de dollars)

Fourchettes prévisionnelles pour l'exercice 2020
Aucun changement depuis le 12 septembre 2019




Selon IFRS 16



Nombre net de nouveaux magasins

60 à 70

Marge brute

43,25 % à 43,75 %

Frais généraux

14,25 % à 14,75 %

Marge du BAIIA

28,50 % à 29,50 %

Dépenses d'investissementi)

130,0 $ à 140,0 $



(en pourcentage des ventes, sauf le nombre net de nouveaux magasins, qui est en unités, et les dépenses d'investissement, qui sont en millions de dollars)

Fourchettes prévisionnelles pour l'exercice 2020
Aucun changement depuis le 12 septembre 2019




Selon IAS 17
Aux fins d'illustration seulement



Nombre net de nouveaux magasins

60 à 70

Marge brute

38,0 % à 38,5 %

Frais généraux

14,25 % à 14,75 %

Marge du BAIIA

23,25 % à 24,25 %

Dépenses d'investissementi)

130,0 $ à 140,0 $



i)

Comprend les entrées d'immobilisations corporelles, de matériel informatique et de logiciels.

 

Les fourchettes prévisionnelles pour l'exercice 2020 se fondent sur plusieurs hypothèses, notamment les suivantes :

  • une croissance des ventes des magasins comparables dans une fourchette de 4,0 % à 4,5 %, ce qui constitue un resserrement par rapport à la fourchette antérieure de 3,5 % à 4,5 % présentée le 12 septembre 2019 et s'appuie sur la tendance des ventes des magasins comparables observée depuis le début de l'exercice;
  • la prise en compte de la quote-part revenant à la Société du résultat net des participations comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence, en supposant des ventes d'environ 333,0 M$ US et un BAIIA d'environ 50,0 M$ US pour Dollarcity pour l'année civile 2019;
  • le nombre d'offres de location signées et les ouvertures prévues de nouveaux magasins pour le prochain trimestre;
  • un accueil favorable des clients pour notre sélection d'articles, notre proposition de valeur et notre marchandisage;
  • la gestion active des marges sur les produits, notamment en renouvelant 25 % à 30 % de l'offre chaque année;
  • un horizon de visibilité d'environ trois mois sur les commandes en cours et les marges sur les produits;
  • la conclusion de contrats de change à terme en vue de couvrir la majeure partie des achats de marchandises prévus en dollars américains contre les fluctuations du dollar canadien par rapport au dollar américain;
  • la mise en œuvre continue de mesures visant la productivité en magasin, notamment l'utilisation efficace des fonctionnalités avancées de planification des horaires et la concrétisation d'économies de coûts et d'avantages visant la maîtrise des dépenses d'exploitation;
  • le suivi continu des coûts;
  • le budget de dépenses d'investissement pour l'exercice 2020 pour les ouvertures de nouveaux magasins, les dépenses d'entretien et les dépenses d'investissement évolutives (ces dernières portant surtout sur les projets liés aux technologies de l'information), ainsi que la tranche résiduelle des coûts devant être engagés dans le cadre du projet d'accroissement de la capacité de distribution;
  • la bonne exécution de notre stratégie commerciale;
  • l'absence de retournement important de la conjoncture économique ou de changements significatifs dans l'univers concurrentiel du secteur de la vente au détail;
  • l'absence de conditions climatiques anormalement difficiles, en particulier durant les périodes de grand achalandage à l'approche de fêtes ou de célébrations importantes.

Plusieurs facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, le degré d'activité, les réalisations ou le rendement réels, ou les événements ou faits futurs, diffèrent de manière significative de ceux exprimés de façon implicite ou explicite dans les énoncés prospectifs, notamment les facteurs suivants : les augmentations futures des charges d'exploitation (notamment en raison des hausses du salaire minimum prescrit par la loi), les augmentations futures du coût des marchandises (notamment en raison de différends sur les tarifs), l'incapacité de maintenir une gamme de produits et de se réapprovisionner en marchandises, l'augmentation des coûts ou l'interruption du flux de marchandises importées, l'incapacité de maintenir l'image de marque et la réputation, des perturbations dans le réseau de distribution, les freintes de stocks, l'incapacité de renouveler les baux des magasins, des entrepôts et du siège social à des conditions favorables, l'incapacité d'obtenir de la capacité supplémentaire pour les entrepôts et le centre de distribution en temps opportun, le caractère saisonnier, l'acceptation par le marché des marques maison, les fluctuations du taux de change, la concurrence dans le secteur de la vente au détail, la conjoncture générale de l'économie, l'incapacité d'attirer et de conserver des employés compétents, l'interruption des systèmes de technologies de l'information, l'impossibilité de réaliser la stratégie de croissance avec succès, les conditions météorologiques défavorables, y compris toute incidence connexe sur les ventes, les réclamations en responsabilité du fait des produits et rappels de produits, les litiges et la conformité sur le plan réglementaire.

Les présentes prévisions, y compris les diverses hypothèses sous-jacentes, sont de nature prospective et doivent être lues conjointement avec la mise en garde sur les énoncés prospectifs.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés dans le présent communiqué de presse portent sur nos intentions, nos attentes et nos projets actuels et futurs, nos résultats, notre degré d'activité, notre rendement, nos objectifs, nos réalisations ou tout autre événement ou fait nouveau à venir et constituent des énoncés prospectifs. Les termes « pouvoir », « s'attendre à », « planifier », « prévoir », « tendances », « indications », « anticiper », « croire », « estimer », « probables », « éventuels » ou « potentiels », ou la forme négative ou d'autres variantes de ces termes ou autres formulations semblables, visent à signaler des énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs comprennent, sans toutefois s'y limiter, des énoncés sur la performance financière de Dollarcity, sur l'estimation du prix d'acquisition à payer par la Société pour une participation de 50,1 % dans Dollarcity et l'incidence positive de la transaction visant Dollarcity sur le bénéfice de la Société.

Les énoncés prospectifs sont fondés sur les plus récentes informations à la disposition de la direction ainsi que sur des estimations et hypothèses qui concernent, entre autres choses, la conjoncture économique et le cadre concurrentiel du secteur de la vente au détail au Canada et en Amérique latine et que la direction a formulées à la lumière de son expérience et de sa perception des tendances historiques, de la conjoncture et de l'évolution prévue dans l'avenir, ainsi que d'autres facteurs qui sont considérés pertinents et raisonnables dans les circonstances. Toutefois, rien ne garantit que ces estimations et hypothèses s'avéreront exactes. Plusieurs facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, le degré d'activité, les réalisations ou le rendement réels, ou les événements ou faits futurs, diffèrent de manière significative de ceux exprimés de façon implicite ou explicite dans les énoncés prospectifs, notamment les facteurs décrits plus en détail à la rubrique « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société et dans sa notice annuelle de l'exercice 2019, qui se trouvent tous deux sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Ces éléments ne sont pas censés représenter une liste exhaustive des facteurs susceptibles d'avoir une incidence sur la Société ou sur Dollarcity; toutefois, ils devraient être étudiés attentivement. Les énoncés prospectifs ont pour but de fournir au lecteur une description des attentes de la direction au sujet de la performance financière de la Société et de Dollarcity et ils peuvent ne pas être pertinents à d'autres fins. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs figurant aux présentes. En outre, sauf indication contraire, les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse visent à décrire nos attentes en date du 4 décembre 2019, et nous n'avons pas l'intention et déclinons toute obligation d'actualiser ou de réviser ces énoncés prospectifs à la lumière de nouveaux éléments d'information ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif, sauf si nous y sommes tenus en vertu de la loi.

Les perspectives financières de Dollarcity pour l'année civile 2019 (qui ont été utilisées pour estimer l'incidence positive de la transaction sur le bénéfice de la Société) et pour la période de 12 mois se terminant le 30 juin 2020 (qui ont été utilisées précisément pour calculer le prix d'acquisition estimatif pour l'opération visant Dollarcity) constituent des énoncés prospectifs. Elles sont fondées sur des projections financières et sont donc assujetties à des risques et à des incertitudes semblables à ceux indiqués précédemment.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse doivent être lus à la lumière de la présente mise en garde.

À propos de Dollarama

Dollarama est un détaillant à bas prix reconnu au Canada proposant un vaste éventail de produits de consommation courante, de marchandises générales et d'articles saisonniers, en magasin et en ligne. Nos 1 271 magasins au Canada offrent à notre clientèle une gamme d'articles à prix attrayants dans des magasins bien situés, que ce soit dans des régions métropolitaines, dans des villes de taille moyenne ou dans des petites villes. Un assortiment de produits de consommation courante et de marchandises générales est également offert, à la caisse seulement, par l'entremise de notre magasin en ligne, à l'adresse www.dollarama.com. Nos produits de qualité sont vendus à des prix fixes d'au plus 4,00 $.

Dollarama détient également une participation de 50,1 % dans Dollarcity, un détaillant à bas prix latino‑américain en pleine croissance. Dollarcity propose un vaste éventail de produits de consommation courante, de marchandises générales et d'articles saisonniers à des prix fixes d'au plus 3,00 $ US (ou l'équivalent en monnaie locale) grâce à ses 210 magasins tous bien situés, en Colombie, au Salvador et au Guatemala.

 

Principales informations financières consolidées






Périodes de 13 semaines closes



Périodes de 39 semaines closes


(en milliers de dollars et d'actions, sauf les montants
par action)

le 3 novembre
2019



le 28 octobre
2018



le 3 novembre
2019



le 28 octobre
2018



$



$



$



$


Données sur le résultat




Chiffres
retraités
i)






Chiffres
retraités
i)


Ventes

947 649



864 267



2 722 090



2 488 789


Coût des produits vendus

533 887



481 656



1 546 194



1 384 591


Profit brut

413 762



382 611



1 175 896



1 104 198


Frais généraux

142 242



120 669



396 016



352 086


Dotation aux amortissements

61 374



57 665



179 538



169 441


Quote-part du résultat net de la participation comptabilisée selon la méthode de la mise en équivalence

(1 707)



-



(1 707)



-


Résultat d'exploitation

211 853



204 277



602 049



582 671


Coûts de financement nets

25 198



22 720



75 374



67 719


Autres produits

(2 842)



-



(2 842)



-


Résultat avant impôt

189 497



181 557



529 517



514 952


Impôt sur le résultat

50 870



49 464



144 195



140 972


Résultat net

138 627



132 093



385 322



373 980














Résultat net de base par action ordinaire

0,44

$


0,41

$


1,23

$


1,14

$

Résultat net dilué par action ordinaire

0,44

$


0,40

$


1,21

$


1,13

$













Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation :












De base

314 125



325 032



314 528



326 752


Après dilution

317 843



328 905



318 112



330 992














Autres données












Croissance des ventes d'un exercice à l'autre

9,6

%


6,6

%


9,4

%


6,9

%

Croissance des ventes des magasins comparables2)

5,3

%


3,1

%


5,2

%


2,7

%

Marge brute3)

43,7

%


44,3

%


43,2

%


44,4

%

Frais généraux en pourcentage des ventes3)

15,0

%


14,0

%


14,5

%


14,1

%

BAIIA1)

273 227



261 942



781 587



752 112


Marge d'exploitation3)

22,4

%


23,6

%


22,1

%


23,4

%

Dépenses d'investissement

39 767



32 970



100 809



124 078


Nombre de magasins4)

1 271



1 192



1 271



1 192


Superficie moyenne des magasins (en pieds carrés bruts)4)

10 275



10 193



10 275



10 193


Dividendes déclarés par action ordinaire

0,044

$


0,040

$


0,132

$


0,120

$
















Aux








3 novembre
2019



3 février
2019









$



$












Chiffres
retraités
i)


Données tirées de l'état de la situation financière












Trésorerie







63 996



50 371


Stocks







658 154



581 241


Total des actifs courants







775 119



688 520


Immobilisations corporelles







625 462



586 027


Actifs au titre de droits d'utilisation







1 283 119



1 208 461


Total de l'actif







3 696 245



3 359 669


Total des passifs courants







803 252



443 234


Total des passifs non courants







3 005 692



3 233 819


Total de la dette1)







1 891 091



1 907 383


Dette nette1)







1 827 095



1 857 012


Capitaux propres déficitaires







(112 699)



(317 384)




1)

Dans le présent communiqué de presse, le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette sont considérés comme des « mesures hors PCGR ». Les mesures hors PCGR ne sont pas des mesures généralement reconnues selon les PCGR et n'ont pas de sens normalisé aux termes des PCGR. Le BAIIA, la marge du BAIIA, le total de la dette et la dette nette font l'objet d'un rapprochement ci‑après. Les mesures hors PCGR que calcule la Société pourraient ne pas être comparables à celles utilisées par d'autres émetteurs et devraient être considérées comme un complément aux mesures comparables calculées selon les PCGR et non pas comme pouvant les remplacer ni comme y étant supérieures.




Nous avons inclus des mesures hors PCGR afin de fournir aux investisseurs des mesures complémentaires de notre performance financière et opérationnelle. Nous estimons que les mesures hors PCGR sont des mesures complémentaires importantes de la performance financière et opérationnelle, car elles éliminent les éléments qui ont une incidence moindre sur celles-ci, mettant ainsi en évidence des tendances dans nos activités de base que les mesures conformes aux PCGR, à elles seules, ne permettraient pas nécessairement de faire ressortir. Nous croyons également que les analystes en valeurs mobilières, les investisseurs et d'autres parties intéressées ont fréquemment recours aux mesures hors PCGR pour évaluer les émetteurs, qui sont nombreux à utiliser ces mesures aux fins de la présentation de leurs résultats. Notre direction fait par ailleurs appel aux mesures hors PCGR pour faciliter la comparaison de la performance financière et opérationnelle d'une période à l'autre, pour établir les budgets annuels et pour évaluer notre capacité à assumer le service de la dette, les dépenses d'investissement et les besoins en fonds de roulement dans l'avenir.

 






Périodes de 13 semaines closes


Périodes de 39 semaines closes

(en milliers de dollars)

le 3 novembre
2019



le 28 octobre
2018



le 3 novembre
2019



le 28 octobre
2018



$



$



$



$






Chiffres
retraités
i)






Chiffres
retraités
i)














Le tableau suivant présente un rapprochement
du résultat d'exploitation et du BAIIA :
























Résultat d'exploitation

211 853



204 277



602 049



582 671


Ajouter la dotation aux amortissements

61 374



57 665



179 538



169 441


BAIIA

273 227



261 942



781 587



752 112


Marge du BAIIA1), 3)

28,8

%


30,3

%


28,7

%


30,2

%





Le tableau suivant présente un rapprochement de la dette à long terme et du total de la dette :

Aux


3 novembre
2019



3 février
2019



$



$






Chiffres
retraités
i)


Billets non garantis de premier rang portant intérêt comme suit :






Taux annuel fixe de 3,55 %, payable en versements semestriels égaux, échéant le 6 novembre 2023

500 000



500 000


Taux annuel fixe de 2,203 %, payable en versements semestriels égaux, échéant le 10 novembre 2022

250 000



250 000


Taux annuel fixe de 2,337 %, payable en versements semestriels égaux, échéant le 22 juillet 2021

525 000



525 000


Taux variable équivalant au taux des acceptations bancaires de 3 mois (CDOR) majoré de 27 points de base, payable trimestriellement, échéant le 1er février 2021

300 000



300 000


Taux variable équivalant au taux des acceptations bancaires de 3 mois (CDOR) majoré de 59 points de base, payable trimestriellement, échéant le 16 mars 2020

300 000



300 000


Facilité de crédit renouvelable non garantie échéant le 27 septembre 2024

-



25 000


Intérêt à payer sur les billets non garantis de premier rang

16 091



7 383


Total de la dette

1 891 091



1 907 383








Le tableau suivant présente un rapprochement du total de la dette et de la dette nette :






Total de la dette

1 891 091



1 907 383


Trésorerie

(63 996)



(50 371)


Dette nette

1 827 095



1 857 012




2)

La croissance des ventes des magasins comparables constitue une mesure de l'augmentation ou de la diminution, selon le cas, en pourcentage des ventes des magasins ouverts depuis au moins 13 mois d'exercice complets par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, y compris les magasins relocalisés et agrandis.

3)

La marge brute correspond au profit brut divisé par les ventes. Les frais généraux en pourcentage des ventes correspondent aux frais généraux divisés par les ventes. La marge d'exploitation correspond au résultat d'exploitation divisé par les ventes. La marge du BAIIA correspond au BAIIA divisé par les ventes.

4)

À la clôture de la période.



i)

Chiffres retraités pour refléter l'adoption de la norme IFRS 16.

 

www.dollarama.com

SOURCE Dollarama inc.

Copyright 2019 Canada NewsWire

Latest TSX:DOL Messages

{{bbMessage.M_Alias}} {{bbMessage.MSG_Date}} {{bbMessage.HowLongAgo}} {{bbMessage.MSG_ID}} {{bbMessage.MSG_Subject}}

Loading Messages....


No posts yet, be the first! No {{symbol}} Message Board. Create One! See More Posts on {{symbol}} Message Board See More Message Board Posts


Your Recent History
LSE
GKP
Gulf Keyst..
LSE
QPP
Quindell
FTSE
UKX
FTSE 100
LSE
IOF
Iofina
FX
GBPUSD
UK Sterlin..
Stocks you've viewed will appear in this box, letting you easily return to quotes you've seen previously.

Register now to create your own custom streaming stock watchlist.


NYSE, AMEX, and ASX quotes are delayed by at least 20 minutes.
All other quotes are delayed by at least 15 minutes unless otherwise stated.