La VAC en tant que service atteint la valeur record de 2,9 milliards USD, en hausse de 41%

La VAC combinée du marché s’élève à 6,3 milliards USD, soit une hausse de 31% par rapport à l’année précédente

Pour la troisième fois de suite, la région affiche une VAC trimestrielle égale ou supérieure à 6 milliards USD

L’adoption croissante des services nuagiques dynamise l’expansion du marché européen de l’informatique et des services aux entreprises. De ce fait, la région affiche au deuxième trimestre un nouveau record en termes de dépenses de services en tant que service, selon le dernier rapport sur l’état du secteur publié par Information Services Group (ISG) (Nasdaq: III), un leader mondial de la recherche et du conseil en technologies.

L’EMEA ISG Index™, qui évalue les contrats d’externalisation dont la valeur annuelle contractuelle (VAC) est égale ou supérieure à 5 millions USD, montre que la VAC combinée du marché, qui comprend à la fois les services en tant que service et les services gérés, a atteint le chiffre record de 6,3 milliards USD, soit une hausse de 31% par rapport au même trimestre, plutôt calme, de l’an dernier au début de la pandémie, et de 4% par rapport au premier trimestre 2021. C’est la troisième fois de suite que la VAC combinée trimestrielle du marché dépasse la barre des 6 milliards USD, ce trimestre égalant quasiment le record établi au quatrième trimestre de l’an dernier.

Les dépenses en services nuagiques, qui se sont envolées de 41% l’an dernier et se sont adjugées 15% au T1, atteignant le chiffre record de 2,9 milliards USD, représentent désormais 46% du marché combiné, un record historique.

«Par rapport aux autres régions, l’Europe est traditionnellement à la traîne en termes d’adoption de services nuagiques, mais maintenant la croissance s’accélère», a déclaré Steven Hall, président d’ISG EMEA. «Stimulée par la Covid-19, la transformation numérique a fait avancer de trois à cinq ans l’adoption des services nuagiques, et la VAC des services en tant que service représentera bientôt 50% du marché. Nous sommes proches du point de bascule.»

Dans le segment des services en tant que service, l’infrastructure en tant que service (IaaS) a grimpé de 47% (18% d’un trimestre à l’autre), atteignant un record de 2,2 milliards USD, tandis que les logiciels en tant que services (SaaS) s’adjugeaient 27% (5% d’un trimestre à l’autre), enregistrant le chiffre record de 722 millions USD.

Les services gérés s’affichent à 3,4 milliards USD, en baisse de 4% d’un trimestre à l’autre; il s’agit de leur deuxième déclin trimestriel consécutif, bien qu’ils soient en hausse de 23% par rapport au T2 plutôt lent de l’an dernier. Les activités contractuelles du trimestre ont donné lieu au chiffre record de 217 contrats, dans le contexte d’une vague d’accords d’une valeur moyenne de 20 à 40 millions USD. La sous-traitance informatique (ITO) a généré une VAC de 2,8 milliards USD (+18%), et l’externalisation des processus métier (BPO) une VAC de 611 millions USD (+54%).

Au premier semestre 2021, le marché combiné a généré une VAC record de 12,3 milliards USD (+25%). Affichant une valeur record de 5,4 milliards USD, les services en tant que service ont augmenté de 27% tandis que les services gérés enregistraient un chiffre record de 6,9 milliards USD (+23%). Dans les services en tant que service, l’IaaS s’est adjugé la valeur record de 4,0 milliards USD (+33%), tandis que les SaaS culminaient à 1,4 milliard USD (+13%). Du côté des services gérés, l’ITO grimpait à 5,8 milliards USD (+18%), avec un nombre record de 353 contrats, concernant principalement la gestion des données administratives et l’infrastructure. Aiguillonnée par la demande de services financiers, comptables et d’ingénierie, la BPO a atteint 1,1 milliard USD (+60%).

Activités contractuelles

Parmi les accords d’ITO conclus au second trimestre, citons le contrat signé par HCL avec une entreprise pétrolière et gazière multinationale portant sur des services informatiques pour utilisateurs finaux, tandis que TietoEVRY signait un contrat de trois ans d’une valeur de 200 millions EUR avec la banque norvégienne DNB.

En termes de BPO, les accords notables de ce trimestre comprennent le contrat conclu par Cognizant avec une entreprise britannique d’automobile, de distribution et de vente au détail portant sur la transformation de son infrastructure financière et comptable, et le contrat de trois ans conclu par Capita avec Tesco Mobile relatif à la gestion de la clientèle. ISS Group a signé une extension de deux ans de son contrat avec Rolls Royce.

Dans le domaine de l’IaaS, GCP a signé ce trimestre un important contrat avec LVMH portant sur le développement de nouvelles solutions d’IA et d’apprentissage machine en nuage. Et AWS a remporté un contrat avec Ferrari, devenant ainsi son fournisseur officiel de services nuagiques, d’apprentissage machine et d’IA.

Dans le segment des SaaS, Microsoft a décroché des contrats portant sur son application Dynamics 365 avec la banque ABN AMRO et BMW, et signé des accords liés à son application Power BI avec Daimler, AB InBev, Dentsu et Swiss Re. Sanofi a également signé un contrat avec Microsoft pour utiliser l’application Teams.

Aperçus du marché

D’un point de vue géographique, c’est en France que les services gérés ont connu la plus forte croissance au deuxième trimestre, avec une hausse de 44% par rapport à l’année précédente pour une VAC de 295,5 millions USD. Au Royaume-Uni et en Irlande, qui forment le plus grand marché de services gérés de la région, au T2 cette valeur s’est élevée à 1,2 milliard USD (+33% par rapport à l’an dernier).

Quant au marché DACH, il a généré au T2 une VAC de 806 millions USD de services gérés (+17% par rapport à l’an dernier), les pays nordiques générant eux une VAC de 405 millions USD (+15%).

Seuls le Benelux et l’Europe méridionale ont enregistré une VAC des services gérés en recul par rapport à l’an dernier.

Perspectives mondiales pour 2021

ISG table sur une croissance de 21% du marché mondial des services nuagiques (IaaS et SaaS) en 2021, soit un relèvement par rapport à sa prévision de croissance de 18% du dernier trimestre. ISG a également relevé à 9% ses prévisions de croissance pour les services gérés, contre les 5% prévus précédemment.

À propos de l’ISG Index™

L’ISG Index™ est une référence mondialement reconnue en matière d’informations sur le marché mondial des technologies et des services aux entreprises. Depuis 75 trimestres consécutifs, il étudie les dernières données et tendances du secteur à l’attention des analystes financiers, des acheteurs d’entreprise, des fournisseurs de services et de logiciels, des juristes, des universitaires et des médias. En 2016, l’ISG Index a été étendu au marché en plein essor des systèmes en tant que service, afin d’évaluer l’incidence considérable des services basés sur le cloud sur la transformation numérique des entreprises. Dans ses rapports trimestriels ISG Index, ISG analyse également en permanence l’automatisation et d’autres technologies numériques.

Pour plus d’informations sur l’ISG Index, veuillez cliquer ici.

À propos d’ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq: III) est un leader mondial de la recherche et du conseil en technologies. Partenaire de confiance de plus de 700 clients, dont plus de 75 des 100 plus grandes entreprises mondiales, ISG s’est donné pour mission d’aider les entreprises, les organisations du secteur public et les fournisseurs de services et de technologies à atteindre l’excellence opérationnelle et à accélérer leur croissance. ISG est axée spécifiquement sur les services de transformation numérique, notamment l’automatisation, le cloud et l’analyse des données; le conseil en sourcing; les services de gestion de la gouvernance et des risques; les services de réseau de télécommunications; l’élaboration de stratégies et d’opérations; la gestion du changement; les renseignements commerciaux, la recherche et l’analyse technologique. Fondée en 2006 et basée à Stamford, dans le Connecticut (États-Unis), ISG emploie plus de 1 300 professionnels experts du numérique travaillant dans une vingtaine de pays – une équipe internationale réputée pour sa vision innovante, son influence sur le marché, son expertise approfondie du secteur et de la technologie et ses capacités de classe mondiale en recherche et analyse basées sur les données de marché les plus complètes du secteur. Pour plus d’informations, visitez le site www.isg-one.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact presse: Will Thoretz, ISG +1 203 517 3119 will.thoretz@isg-one.com

Kate Hartley, Carrot Communications pour ISG +44 7714065233 kate.hartley@carrotcomms.co.uk

Information Services (NASDAQ:III)
Historical Stock Chart
From Aug 2021 to Sep 2021 Click Here for more Information Services Charts.
Information Services (NASDAQ:III)
Historical Stock Chart
From Sep 2020 to Sep 2021 Click Here for more Information Services Charts.