(Actualisation: commentaires de la directrice générale finances, Hilary Maxson, commentaires d'analystes, contexte, cours de Bourse)



PARIS (Agefi-Dow Jones)--Schneider Electric fait le plein d'énergie jeudi en Bourse, alors que l'équipementier électrique a dévoilé des objectifs ambitieux à l'horizon 2027.



Vers 16h30, l'action Schneider Electric bondissait de 8,1%, à 163,12 euros, s'offrant ainsi la plus forte hausse du CAC 40.



Bernstein salue des objectifs à moyen terme "impressionnants" et supérieurs au consensus. La croissance structurelle des marchés finaux de l'efficacité énergétique et du numérique "transforme Schneider en un groupe à forte croissance et avec une meilleure rentabilité", souligne pour sa part UBS.



A l'occasion d'une journée investisseurs à Londres, Schneider a indiqué anticiper une croissance organique de son chiffre d'affaires comprise entre 7% et 10% par an au cours de la période 2024-2027. Une performance supérieure aux 5% de croissance escomptés par les analystes, note Bernstein.



Sur le plan géographique, le groupe identifie des opportunités de croissance particulièrement fortes aux Etats-Unis, en Inde et au Moyen-Orient, a déclaré jeudi Hilary Maxson, la directrice générale finances, lors de l'événement organisé dans le stade de l'équipe de football Tottenham Hotspur, une vitrine pour les équipements de Schneider Electric.



L'Amérique du Nord est une zone de première importance pour le groupe, qui y a réalisé un chiffre d'affaires de 10,99 milliards d'euros en 2022, soit 32% de son activité totale.



Hilary Maxson a précisé que la priorité serait donnée à la croissance organique lors des prochaines années, même si des acquisitions opportunistes ne seraient pas exclues.



Meilleure productivité



Sur le plan financier, Schneider Electric table par ailleurs sur une croissance organique de sa marge opérationnelle (Ebita) ajustée d'environ 50 points de base par an en moyenne au cours des quatre prochaines années. Le consensus va devoir être revu à la hausse, car les analystes prévoyaient une progression de 41 points de base en 2024 et de 40 points de base en 2025, estime Bernstein.



L'an dernier, la marge d'Ebita ajusté de Schneider Electric est ressortie à 17,6%, en progression organique de 40 points de base par rapport à 2021.



Pour mener à bien ses ambitions, le groupe entend profiter de son pouvoir de fixation des prix, mais également de la hausse de sa productivité industrielle et d'un meilleur mix produit, a indiqué Hilary Maxson.



Schneider Electric entend également augmenter ses capacités de production et renforcer ses efforts en recherche et développement (R&D), a-t-elle ajouté.



A long terme, Schneider Electric vise, sur l'ensemble du cycle économique, une croissance organique du chiffre d'affaires de plus de 5% en moyenne ainsi qu'un taux de conversion du résultat net en cash aux alentours de 100%.



-Vincent Alsuar et Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 39; valsuar@agefi.fr ed: VLV - LBO



Agefi-Dow Jones The financial newswire



(END) Dow Jones Newswires



November 09, 2023 10:32 ET (15:32 GMT)




Copyright (c) 2023 L'AGEFI SA
Schneider Electric (EU:SU)
Historical Stock Chart
From Mar 2024 to Apr 2024 Click Here for more Schneider Electric Charts.
Schneider Electric (EU:SU)
Historical Stock Chart
From Apr 2023 to Apr 2024 Click Here for more Schneider Electric Charts.