Aramis Group : objectifs 2021 atteints et objectifs 2022 révisés à la hausse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Arcueil, le 9 décembre 2021

Résultats annuels 2021Objectifs atteints et poursuite de la stratégie de croissance rentableObjectifs 2022 révisés à la hausse

Exercice social clos le 30 septembre 2021

  • Forte croissance de l’activité en 2021 avec un chiffre d’affaires1 pro forma2 de 1,361 milliard d’euros, en hausse de +25,9% ; le Groupe réalise désormais plus de 50% de son activité à l’international
  • Croissance de +53,5% du chiffre d’affaires en données publiées avec l’acquisition de CarSupermarket au Royaume-Uni en mars 2021
  • Excellente dynamique des ventes de voitures reconditionnées, en progression de +37,4% en volume, qui témoigne de la stratégie de croissance du Groupe centrée sur l’expérience et la satisfaction client, illustrée par un Net Promoter Score moyen de 64 en 2021
  • Croissance du Groupe soutenue par l’accroissement de ses investissements marketing, le développement de sa plateforme technologique, la diversification de son approvisionnement et la hausse de ses capacités de reconditionnement
  • Marge par véhicule (GPU) élevée et parmi les meilleures du marché à 2 292 euros, et marge brute de 13,5%, supérieures aux objectifs annoncés (respectivement >2 150 euros et >13%) grâce au modèle économique verticalement intégré du Groupe
  • Marge d’EBITDA ajusté pro forma de 2,7% en ligne avec les objectifs, dans un contexte d’investissements marketing soutenus au service de la croissance
  • Capacités financières renforcées au service du développement du Groupe avec plus de 100 millions d’euros de trésorerie disponible à la fin de l’exercice et des facilités de crédit importantes, notamment un RCF de 200 millions d’euros non tiré
  • Objectifs de croissance pour l’exercice 2022 revus à la hausse avec une augmentation des ventes de voitures reconditionnées supérieure à +45% (contre >30% initialement) et un chiffre d’affaires supérieur à 1,6 milliard d’euros (contre >1,5 milliard d’euros initialement). Objectif de marge d’EBITDA ajusté d’environ 1,5%.

Aramis Group [Ticker : ARAMI – ISIN : FR0014003U94], un leader européen de la vente en ligne de voitures d’occasion aux particuliers regroupant les marques Aramisauto, Cardoen, Clicars et CarSupermarket, respectivement en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni, publie aujourd’hui ses résultats annuels 2021, clos le 30 septembre 2021.

Nicolas Chartier et Guillaume Paoli, co-fondateurs3 d’Aramis Group, déclarent :« En 2021, Aramis Group a réalisé une performance exceptionnelle en dépit du contexte sanitaire et du marché automobile, dépassant largement ses objectifs de croissance affichés lors de l’introduction en Bourse. Le Groupe a accéléré ses investissements afin de proposer des solutions de mobilité innovantes, accessibles et plus vertueuses, pour répondre aux attentes de ses clients toujours plus nombreux. L’excellente performance de son activité de voitures d'occasion reconditionnées lui a permis d’enregistrer une forte croissance dans toutes ses géographies. Les investissements du Groupe en marketing et dans sa plateforme technologique ont également porté leurs fruits, en témoignent les 73 millions de visites enregistrées cette année sur ses sites Internet. 2021 a également été marquée par la poursuite de l’expansion européenne du Groupe avec l’acquisition en mars de CarSupermarket au Royaume-Uni. Dans un marché automobile affecté par des tensions importantes dans la production de véhicules neufs en Europe, le Groupe a démontré son agilité dans l'approvisionnement de véhicules, qu'il a su accroître et diversifier. En 2022, cette dynamique va encore s'accélérer, portée par le développement des capacités de reconditionnement avec l'ouverture prévue de deux nouveaux centres, qui viendront s'ajouter à l'ouverture récente de celui d'Anvers. Aramis Group aborde ainsi l’année 2022 avec confiance, convaincu qu'il est parfaitement positionné pour saisir toutes les opportunités de croissance et ainsi être la plateforme préférée des Européens qui recherchent un véhicule d’occasion reconditionné. »

COMPTE DE RESULTAT

En millions d’euros   En données pro forma En données publiées
FY 2021 FY 2020 Variation FY 2021 FY 2020 Variation
Chiffre d’affaires 1 361,2 1 081,5 +25,9% 1 256,3 818,5 +53,5%
Marge brute 185,3 154,2 +20,2% 173,0 125,6 +37,7%
Marge brute par véhicule vendu (en euros) 2 292 2 322 -1,3% 2 307 2 509 -8,1%
SG&A -148,0 -106,6 +38,8% -140,4 -87,3 +60,8%
             
EBITDA ajusté 37,2 47,6 -21,8% 32,6 38,3 -14,9%
Marge d’EBITDA ajusté 2,7% 4,4% -1,7 pts 2,6% 4,7% -2,1 pts
             
Résultat opérationnel -7,5 9,9 N/A -9,7 9,3 N/A
Résultat financier -4,6 -4,1 N/A -3,1 -2,0 N/A
Impôt sur le résultat -3,3 -9,2 N/A -2,8 -8,4 N/A
Résultat net -15,5 -3,4 N/A -15,7 -1,1 N/A

 

Le chiffre d’affaires annuel pro forma du Groupe atteint 1,361 milliard d’euros en 2021, en hausse de 279,7 millions d’euros, soit +25,9% par rapport au chiffre d’affaires pro forma réalisé au titre de l’exercice 2020. Cette solide performance s’explique par une très forte croissance du segment des véhicules reconditionnés, en ligne avec la stratégie du Groupe.

Le chiffre d’affaires pro forma du segment des voitures reconditionnées est en croissance de +42,1% pour l’exercice clos le 30 septembre 2021, à 712,7 millions d’euros, soit 50 125 unités livrées, en hausse de +37,4% par rapport au chiffre d’affaires pro forma réalisé au titre de l’exercice 2020. Cette excellente performance s’explique notamment par les investissements marketing réalisés dans toutes les géographies, par la hausse de l’approvisionnement en véhicules auprès des particuliers et par l’augmentation des capacités dans les centres de reconditionnement du Groupe.

Tout au long de l’année et pour faire face à un contexte de marché contraint en termes d’approvisionnement, le Groupe a développé son activité de reprise de véhicules auprès des particuliers dans toutes ses géographies. Au 4ème trimestre, en données pro forma, les ventes de voitures reconditionnées issues de ce canal d’approvisionnement ont ainsi augmenté de +42,6% par rapport au 4ème trimestre 2020.

Le chiffre d’affaires du segment des voitures pré-immatriculées au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2021 s’établit à 470,2 millions d’euros, en croissance de +4,0% par rapport au chiffre d’affaires réalisé au titre de l’exercice 2020. Cette croissance de l’activité s’inscrit dans un contexte de marché marqué par une forte baisse de la production de voitures neuves.

Le chiffre d’affaires pro forma du segment B2C dans son ensemble – correspondant aux ventes de voitures reconditionnées et de voitures pré-immatriculées - s’établit à 1,183 milliard d’euros, en croissance de +24,0% par rapport au chiffre d’affaires pro forma 2020, représentant ainsi 86,9% du chiffre d’affaires du Groupe.

Le chiffre d’affaires pro forma des services progresse de +49,7% sur l’exercice 2021 par rapport au chiffre d’affaires pro forma réalisé au titre de l’exercice 2020, pour atteindre 71,2 millions d’euros, avec une augmentation du taux de pénétration des solutions de financement dans toutes les géographies.

Le chiffre d’affaires pro forma du segment B2B s’élève à 107,0 millions d’euros soit +33,7% par rapport au chiffre d’affaires pro forma réalisé au titre de l’exercice 2020. Cette croissance reflète l’augmentation des approvisionnements des véhicules auprès des particuliers dont une partie est revendue à des professionnels.

Des éléments plus complets, notamment les évolutions de chiffre d’affaires et de volumes de vente par géographies sur l’exercice 2021, sont consultables dans la publication du Groupe du 9 novembre 2021.

EBITDA ajusté

Sur une base pro forma, la marge brute s’établit à 185,3 millions d’euros, en hausse de +20,1% par rapport à celle pro forma réalisée au titre de l’exercice 2020, soit une augmentation de +31,1 millions d’euros, pour atteindre 13,5% du chiffre d’affaires, contre 14,2% en 2020.

La marge brute par véhicule vendu ressort ainsi à 2 292 euros sur une base pro forma, un niveau élevé et parmi les meilleurs du marché, comparable à celui réalisé sur l’exercice 2020. En cohérence avec sa stratégie de croissance, le Groupe a fortement augmenté ses dépenses marketing et commerciales dans toutes ses géographies, ainsi que ses effectifs.

Ainsi, les frais de vente, généraux et administratifs s’élèvent à 148,0 millions d’euros en 2021 sur une base pro forma, soit une hausse de +41,4 millions d’euros par rapport à l’exercice 2020 pro forma. Cet investissement a permis au Groupe de consolider la notoriété de ses marques en Europe, qui atteignent notamment en Belgique et en France des niveaux de notoriété assistée supérieurs à 65%4.

En conséquence de ces investissements destinés à accélérer sa croissance, le Groupe a réalisé un EBITDA ajusté sur une base pro forma de 37,2 millions d’euros en 2021 contre un EBITDA ajusté pro forma de 47,6 millions d’euros en 2020. Il enregistre ainsi une marge d’EBITDA ajusté de 2,7% en 2021, comme anticipé et indiqué précédemment au marché.

Résultat opérationnel

Sur une base pro forma, les charges de personnel liées à des acquisitions représentent un montant de 20,0 millions d’euros au titre de l’exercice 2021, à comparer à 21,2 millions d’euros au titre de l’exercice 2020.

Les frais liés à des opérations (introduction en bourse et acquisitions) s’élèvent à 7,1 millions d’euros en 2021 sur une base pro forma, à comparer à 0,4 million d’euros en 2020 sur une base pro forma. Ce poste est principalement constitué des frais liés à la préparation et à la réalisation de l’introduction en bourse à hauteur de 6,6 millions d’euros, pour la partie des frais non imputables sur la prime d’émission.

Les charges d’amortissement s’élèvent à 17,5 millions d’euros en 2021 sur une base pro forma, en légère hausse par rapport à l’exercice 2020, en ligne avec la hausse des investissements du Groupe.

En conséquence, le résultat opérationnel au titre de l’exercice 2021 s’établit à -7,5 millions d’euros sur une base pro forma.

Résultat financier

Sur une base pro forma, le résultat financier s’élève à -4,6 millions d’euros au titre de l’exercice 2021, soit un niveau comparable à l’exercice 2020. Sur une base pro forma, le coût de l’endettement financier net du Groupe s’établit à -2,5 millions d’euros en 2021, contre -1,8 million d’euros en 2020.

Résultat net

Sur une base pro forma, la charge d’impôt sur le résultat du Groupe diminue de 5,9 millions d’euros, passant de 9,2 millions d’euros au titre de l’exercice 2020 à 3,3 millions d’euros au titre de l’exercice 2021.

Le Groupe enregistre un résultat net de -15,5 millions d’euros pour l’exercice 2021, montant qui comprend la charge non-récurrente de 6,6 millions d’euros relative aux frais liés à l’introduction en bourse.

BILAN & CASH FLOW (en données publiées)

En millions d’euros FY 2021 FY 2020 Variation
Stocks 173,8 69,1 +104,7
Créances clients 23,7 21,9 +1,8
Dettes fournisseurs 46,6 22,8 +23,8

 

Le montant des stocks s’élève à 173,8 millions d’euros au 30 septembre 2021, y compris l’impact de l’intégration dans le périmètre de CarSupermarket au 1er mars 2021 pour un montant de +28,6 millions d’euros. Hors effet périmètre, l’augmentation du niveau de stock s’élève à +76,1 millions d’euros, reflétant la forte croissance de l’activité dans un environnement d’approvisionnement plus contraint. Le niveau de BFR opérationnel5 s’élève à 34 jours, en cohérence avec les objectifs financiers révisés communiqués au marché en septembre 2021.

En millions d’euros FY 2021 FY 2020
Variation du BFR -54,6 +16,4
Capex -12,2 -7,4
Acquisitions de filiales -41,7 -
Augmentation de capital (net de frais) +235,1 -
Position de trésorerie (ou dette) nette +102,0 -26,3

 

La variation du besoin en fonds de roulement s’élève à -54,6 millions d’euros au cours de l’exercice clos le 30 septembre 2021 principalement due à l’augmentation des stocks, hors effet de périmètre.Pour l’exercice clos le 30 septembre 2020, la variation du besoin en fonds de roulement s’était élevée à +16,4 millions d’euros, en raison d’un niveau de stock nettement plus bas que les niveaux normatifs, conséquence de la crise sanitaire de la Covid-19.Les acquisitions d’immobilisations s’élèvent à 12,2 millions d’euros au titre de l’exercice 2021, compte tenu des investissements du Groupe dans ses capacités de reconditionnement et dans le développement de sa plateforme technologique.

Les décaissements liés aux acquisitions, nets de la trésorerie acquise, s’élèvent à 41,7 millions d’euros au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2021, et s’expliquent par la prise de contrôle de CarSupermarket.

Dans le cadre de l’introduction en bourse réalisée le 18 juin 2021, le Groupe a procédé à une augmentation de capital d’un montant de 235,1 millions d’euros nets des frais liés à l’opération.

Au 30 septembre 2021, le Groupe présente dès lors une situation de trésorerie importante et une large flexibilité financière pour soutenir l’accélération de sa croissance. La trésorerie nette s’établit à 102 millions d’euros au 30 septembre 2021, contre un endettement financier net6 de 26,3 millions d’euros au 30 septembre 2020. Par ailleurs, le Groupe dispose d’une grande flexibilité financière avec des facilités de crédit importantes, notamment un RCF de 200 millions d’euros mis en place lors de l’introduction en bourse et non-tiré à date, ainsi que certaines facilités de crédit fournies par son actionnaire majoritaire Stellantis et des établissements financiers. Les facilités de crédit du Groupe sont utilisées à hauteur de 4,5 millions d’euros seulement au 30 septembre 2021.

PERSPECTIVES

Pour l’exercice 2022, Aramis Group entend poursuivre sa stratégie de croissance centrée sur le segment des voitures d’occasion reconditionnées, qui bénéficie d’une excellente dynamique. Le segment des véhicules pré-enregistrés devrait quant à lui rester fortement affecté par les tensions que connait le marché du véhicule neuf.Le Groupe entend continuer à développer son offre afin de renforcer l’expérience client qui est au cœur de sa stratégie. La croissance du Groupe va être également portée par ses investissements marketing et par le développement soutenu de ses capacités de reconditionnement avec l’ouverture et la montée en puissance sur l’exercice 2022 de trois centres de reconditionnement, dont celui d’Anvers récemment inauguré, pour lesquels Aramis Group bénéficie d’un savoir-faire et d’une expérience uniques.

Par ailleurs, le Groupe continuera à renforcer sa plateforme d’approvisionnement agile et multicanal, aussi bien auprès des particuliers, des professionnels que de Stellantis. Enfin, Aramis Group travaille activement à la poursuite de son expansion européenne à travers des projets d’opérations de croissance externe en tirant profit de son expérience forte dans l’intégration de nouvelles géographies.

Acteur responsable et engagé, Aramis Group entend poursuivre également ses investissements dans la réduction de son empreinte carbone et réaffirme ses objectifs de réduire de -40% ses émissions de CO2 sur les scopes 1 et 2 d’ici à 2030. Sur l’exercice 2021, les émissions de CO2 par véhicule vendu affichent d’ores et déjà une baisse de -8%7 sur ces mêmes scopes.Par ailleurs, le segment des véhicules reconditionnés, au cœur de l’économie circulaire, devrait représenter plus de 75% du total des voitures vendues aux particuliers par le Groupe d’ici à 2025.

Dans ce contexte, le Groupe revoit à la hausse ses objectifs de croissance pour l’exercice 2022 initialement communiqués lors de l’introduction en bourse en juin 2021 :

  • Une croissance supérieure à +45% des volumes de livraisons de véhicules reconditionnés (contre une croissance supérieure à +30% initialement)
  • Un chiffre d’affaires total du groupe supérieur à 1,6 milliard d’euros (contre un chiffre d’affaires total supérieur à 1,5 milliard d’euros initialement)

Par ailleurs, le Groupe se fixe un objectif de marge d’EBITDA ajusté d’environ 1,5% du chiffre d’affaires. Comme cela avait été indiqué lors de l’introduction en bourse, la marge d’EBITDA ajusté devrait rester impactée en 2022 par les investissements importants réalisés par le Groupe, notamment en marketing, dans le but d’accélérer sa croissance. Dans le cadre de ses objectifs à moyen-terme, le Groupe rappelle qu’il vise une marge d’EBITDA ajusté supérieure à 3,0% en 2025.

Ces objectifs sont établis sur la base du périmètre d’activité du Groupe au 30 septembre 2021 et ne tiennent pas compte d'une nouvelle détérioration du contexte sanitaire dans les pays où le Groupe est présent.

Etat des procédures d’audit

Lors de sa réunion du 8 décembre 2021, le Conseil d’administration d’Aramis Group a arrêté les comptes sociaux et consolidés pour l’exercice clos le 30 septembre 2021. Les procédures d’audit sur les comptes consolidés ont été effectuées. Le rapport de certification est en cours d’émission.

***

Prochaine information financière :

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 : 27 janvier 2022

A propos d’Aramis Group

Aramis Group est un leader européen de la vente en ligne de voitures d’occasion aux particuliers et réunit quatre marques : Aramisauto, Cardoen, Clicars et CarSupermarket, respectivement en France, en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. Le Groupe transforme le marché de la vente de véhicules d’occasion et place la technologie digitale au service de la satisfaction du client avec un modèle économique verticalement intégré. Sur l’ensemble de l’exercice 2021, en données pro forma, Aramis Group a généré un chiffre d’affaires de 1,361 milliard d’euros, vendu plus de 80 000 véhicules B2C et enregistré plus de 73 millions de visites sur ses sites Internet. A fin septembre 2021, le Groupe compte 1 800 collaborateurs, un réseau de 61 agences et trois sites industriels de reconditionnement. Aramis Group est coté sur le compartiment A du marché réglementé d'Euronext Paris (Ticker : ARAMI – ISIN : FR0014003U94). Pour plus d’informations : www.aramis.group.

Contact Investisseurs

Alexandre LeroyDirecteur des relations investisseursalexandre.leroy@aramis.group

+33 (0)6 58 80 50 24

Contacts presse

Brunswickaramisgroup@brunswickgroup.comHugues Boëton +33 (0) 6 79 99 27 15Alexia Gachet +33 (0) 6 33 06 55 93

Annexes

1. COMPTE DE RESULTAT

En milliers d'euros Exercice 2020-2021 (12 mois) Exercice 2019-2020 (12 mois)
     
Chiffre d’affaires 1 263 831 830 974
Autres produits de l'activité - 1
Achats consommés (1 039 850) (683 526)
Autres achats et charges externes (114 854) (59 754)
Impôts et taxes (3 805) (3 035)
Charges de personnel (70 753) (45 001)
Charges de personnel liées à des paiements fondés sur des actions (144) (1 026)
Charges de personnel liées à des acquisitions (18 514) (14 934)
Dotation aux provisions et dépréciations (2 167) (1 194)
Frais liés à des opérations (7 059) -
Autres produits opérationnels 482 556
Autres charges opérationnelles (303) (712)
     
Résultat opérationnel avant amortissement et dépréciation d'immobilisations 6 865 22 350
     
Dotation aux amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles (8 400) (6 761)
Dotation aux amortissements des droits d’utilisation relatifs aux contrats de location (8 214) (6 256)
     
Résultat opérationnel (9 749) 9 332
     
Coût de l'endettement financier net (1 990) (1 117)
Charges financières sur dettes de location (1 227) (912)
Autres produits financiers 293 3
Autres charges financières (180) (7)
     
Résultat financier (3 104) (2 033)
     
Résultat avant impôt (12 853) 7 299
     
Impôt sur le résultat (2 810) (8 424)
     
Résultat net (15 663) (1 125)
Attribuable aux propriétaires de la société (15 663) (1 125)
Attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle - -
Ecarts de conversion 380 -
Autres éléments du résultat global 380 -
     
Résultat global total (15 283) (1 125)
Attribuable aux propriétaires de la société (15 283) (1 125)
Attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle - -
     
Résultat net par action    
Résultat net par action (en euros) (0,21) (0,02)
Résultat net dilué par action (en euros) (0,21) (0,02)

 

2. ETAT DE LA SITUATION FINANCIERE

En milliers d'euros 30/09/2021 30/09/2020
     
Actifs    
Goodwill 44 146 12 869
Autres immobilisations incorporelles 47 510 25 577
Immobilisations corporelles 18 881 9 388
Droits d'utilisation relatifs aux contrats de location 61 437 39 932
Autres actifs financiers non courants, y compris dérivés 1 182 1 122
Actifs d'impôt différé 6 033 2 485
     
Actifs non courants 179 189 91 373
     
Stocks 173 842 69 062
Créances clients 23 729 21 921
Créances d'impôt exigible 2 065 1 012
Autres actifs courants 25 967 20 472
Trésorerie et équivalents de trésorerie 106 982 39 639
     
Actifs courants 332 586 152 106
     
Total de l'actif 511 774 243 479
     
Capitaux propres et passifs    
     
Capital 1 657 1 193
Primes d'émission 271 000 27 159
Réserves de consolidation 15 349 15 781
Ecarts de conversion 380 -
Résultat attribuable aux propriétaires de la société (15 663) (1 125)
     
Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société 272 723 43 008
     
Participations ne donnant pas le contrôle - -
     
Total des capitaux propres 272 723 43 008
     
Dettes financières non courantes 12 538 28 860
Dettes de location non courantes 52 852 34 389
Provisions non courantes 878 803
Passifs d'impôt différé 9 000 3 799
Dettes de personnel liées à des acquisitions non courantes 2 790 16 958
Autres passifs non courants 872 876
     
Passifs non courants 78 931 85 685
     
Dettes financières courantes 7 295 37 679
Dettes de location courantes 9 670 6 359
Provisions courantes 2 703 1 395
Dettes fournisseurs 46 645 22 776
Passifs d'impôt exigible 1 174 1 018
Dettes de personnel liées à des acquisitions courantes 32 676 -
Autres passifs courants 59 958 45 558
     
Passifs courants 160 121 114 786
Total des capitaux propres et passifs 511 774 243 479

 

3. TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE

En milliers d'euros Exercice 2020-2021 (12 mois) Exercice 2019-2020 (12 mois)
     
Résultat net (15 663) (1 125)
Elimination des amortissements et provisions 17 549 13 745
Elimination de l'impôt sur les bénéfices 2 810 8 424
Elimination du résultat financier 3 104 2 033
Neutralisation des éléments s'analysant comme des flux d'investissement (15) 37
Coût des paiements fondés sur des actions 144 1 026
Autres éléments sans incidence sur la trésorerie 82 -
Variation des dettes de personnel liées à des acquisitions 18 514 14 934
Variation du besoin en fonds de roulement (54 597) 16 360
Impôt payé (5 070) (8 406)
Trésorerie nette liée aux (utilisée par les) activités opérationnelles (33 141) 47 029
     
Acquisition d'immobilisations incorporelles et corporelles (12 442) (7 748)
Cession d'immobilisations 288 349
Variation des prêts et autres actifs financiers (58) 5
Acquisition de filiales, sous déduction de la trésorerie acquise (41 707) -
Trésorerie nette liée aux (utilisée par les) activités d'investissement (53 919) (7 394)
     
Augmentations (réductions) de capital 242 158 -
Emissions d'emprunts 64 968 36 231
Remboursements d'emprunts (150 430) (46 888)
Achat/vente d'actions propres 979 -
Intérêts payés (4 083) (1 395)
Autres frais financiers payés et produits financiers reçus 58 (2)
Trésorerie nette liée aux (utilisée par les) activités de financement 153 650 (12 054)
     
Incidence de la variation des taux de change 100 -
     
Variation de trésorerie 66 690 27 580
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture 39 618 12 037
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture 106 307 39 618

 

4. VENTILATION DU CHIFFRE D’AFFAIRES PAR PRODUITS ET SERVICES

En M€   En données pro forma
FY 2021 FY 2020 Var. % T4 2021 T4 2020 Var. %
Voitures reconditionnées 712,7 501,6 +42,1% 210,6 164,4 +28,1%
Voitures pré-immatriculées 470,2 452,3 +4,0% 127,8 140,5 -9,0%
Total B2C 1 182,9 953,9 +24,0% 338,4 304,9 +11,0%
Total B2B 107,0 80,1 +33,7% 32,6 28,1 +16,0%
Total Services 71,2 47,6 +49,7% 20,0 15,0 +33,1%
Chiffre d’affaires 1 361,2 1 081,5 +25,9% 390,9 347,9 +12,4%
Chiffre d’affairestotal y.c. trading 1 368,7 1 094,0 +25,1% 391,7 351,3 +11,5%
En M€   En données publiées
FY 2021 FY 2020 Var. % T4 2021 T4 2020 Var. %
Voitures reconditionnées 629,0 277,4 +126,7% 210,6 96,4 +118,6%
Voitures pré-immatriculées 470,2 452,3 +4,0% 127,8 140,4 -9,0%
Total B2C 1 099,2 729,7 +50,6% 338,4 236,8 +42,9%
Total B2B 92,9 52,4 +77,1% 32,6 18,2 +79,1%
Total Services 64,2 36,4 +76,6% 20,0 11,1 +80,3%
Chiffre d’affaires 1 256,3 818,5 +53,5% 390,9 266,1 +46,9%
Chiffre d’affairestotal y.c. trading 1 263,8 831,0 +52,1% 391,7 269,4 +45,4%

 

5. TABLEAU DE PASSAGE DE LA MARGE BRUTE PAR VEHICULE VENDU

(En millions d’euros) Exercice pro forma clos le 30 septembre 2021 Exercice pro forma clos le 30 septembre 2020 Exercice clos le 30 septembre 2021 Exercice clos le 30 septembre 2020
Chiffre d’affaires 1 368,7 1 094,0 1 263,8 831,0
Achats consommés (1 125,4) (903,9) (1 039,8) (683,5)
Marge brute – Données consolidées 243,2 190,2 224,0 147,5
Frais de transport et coûts de reconditionnement (57,9) (35,7) (51,1) (21,6)
Autres 0,0 (0,2) 0,0 (0,2)
Marge brute – inclus activité Trading Belgique 185,3 154,2 172,9 125,6
Déduction de l’activité Trading Belgique (0,9) (0,4) (0,9) (0,4)
Marge brute – hors activité Trading Belgique 184,3 153,8 172,0 125,2
Nombre de véhicules vendus (en milliers) 80,4 66,2 74,6 49,9
Marge brute par véhicule vendu 2 292 € 2 322 € 2 307 € 2 509 €

 

6. RECONCILIATION DE L’EBITDA AJUSTE

(En millions d’euros) Exercice pro forma clos le 30 septembre 2021 Exercice pro forma clos le 30 septembre 2020 Exercice clos le 30 septembre 2021 Exercice clos le 30 septembre 2020
Résultat opérationnel avant amortissement et dépréciation d’immobilisations 10,0 25,0 6,9 22,4
Charges de personnel liées à des paiements fondés sur des actions 0,1 1,0 0,1 1,0
Charges de personnel liées à des acquisitions 20,0 21,2 18,5 14,9
Frais liés à des opérations 7,1 0,4 7,1 -
EBITDA ajusté 37,2 47,6 32,6 38,3

 

7. BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT OPERATIONNEL

En milliers d'euros Exercice clos le 30 septembre 2021
Stocks 173 842
Créances clients 23 729
Dettes fournisseurs (46 643)
Autres actifs courants 25 967
Retraitements relatifs au poste autres actifs courants :  
- Charges constatées d'avance (ou avances) ne correspondant pas à des avances payées à des fournisseurs de véhicules (2 199)
- Créances sur personnel & org. Sociaux (397)
- Créances fiscales autres que celles liées à la TVA (120)
- Autres éléments non liés au BFR opérationnel (164)
Autres passifs courants (59 958)
Retraitements relatifs au poste autres passifs courants :  
- dettes sociales 13 292
- dettes fiscales autres que celles liées à la TVA 1 146
- dette sur acquisition de titres 100
- éléments du poste "autres dettes" non liés à des primes à la conversion et bonus écologiques 564
Produits constatés d'avance - non courant (653)
Total - Besoin en fonds de roulement opérationnel (A) 128 506
   
Chiffre d’affaires 1 263 831
Retraitement des variations de périmètre sur année pleine 104 778
Chiffre d’affaires ajusté sur 12 mois (B) 1 368 609

 

Avertissement

Certaines informations incluses dans ce communiqué de presse ne sont pas des données historiques mais des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont fondées sur des opinions et des hypothèses actuelles, y compris, sans s'y limiter, des hypothèses concernant les stratégies commerciales actuelles et futures et l'environnement dans lequel Aramis Group opère, et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs, qui peuvent avoir pour conséquence que les résultats ou performances réels, ou les résultats ou d'autres événements, soient sensiblement différents de ceux décrits explicitement ou implicitement dans ces déclarations prospectives. Ces risques et incertitudes incluent ceux développés ou identifiés au chapitre 3 " Facteurs de Risques " du document d'enregistrement en date du 25 mai 2021, approuvé par l'AMF sous le numéro I. 21-024 et disponible sur le site Internet de la Société (www.aramis.group) et sur le site Internet de l'AMF (www.amf-france.org). Ces informations et déclarations prospectives ne constituent pas des garanties de performances futures. Les déclarations prospectives ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse et Aramis Group décline expressément toute obligation ou tout engagement de publier une mise à jour ou une révision des déclarations prospectives incluses dans le présent communiqué de presse afin de refléter tout changement dans les attentes ou tout changement dans les événements, les conditions ou les circonstances sur lesquels ces déclarations prospectives sont fondées. Ces déclarations prospectives sont uniquement destinées à des fins d'illustration.

Le présent communiqué de presse ne contient que des informations de synthèse et ne peut être considéré comme exhaustif. Aucune assurance n’est donnée quant à l'exactitude ou l'exhaustivité des informations ou déclarations contenues dans ce communiqué de presse.

Certaines des informations financières contenues dans ce communiqué de presse ne sont pas directement extraites des registres ou procédures comptables d'Aramis Group et ne sont pas des mesures comptables IFRS (International Financial Reporting Standards). Elles n'ont pas été revues ou vérifiées de manière indépendante par les commissaires aux comptes d'Aramis Group.

Les informations financières pro forma incluses dans le présent communiqué de presse sont présentées uniquement pour illustration et ne représentent pas les résultats qui auraient été produits si l’acquisition de Motordepot (CarSupermarket) réellement été réalisée au 1er octobre 2019 ou au 1er octobre 2020, selon le cas.

Ce communiqué de presse ne contient ni ne constitue une offre de titres ou une invitation ou incitation à investir dans des titres en France, aux États-Unis ou dans toute autre juridiction.

1 Dans le présent communiqué de presse, sauf mention contraire, le chiffre d'affaires du Groupe, son taux de marge et sa marge par véhicule (GPU) sont présentés hors activités B2B d'achat-revente de véhicules à l'export en Belgique, que le Groupe ne prévoit pas de poursuivre à moyen terme.2 Afin de donner des informations financières permettant d’appréhender la situation financière du Groupe après prise en compte de l’acquisition de CarSupermarket au Royaume-Uni en mars 2021, le présent communiqué de presse contient des informations financières pro forma pour l’exercice clos le 30 septembre 2021, préparées comme si le Groupe avait réalisé l’acquisition de CarSupermarket au 1er octobre 2020 et des informations financières pro forma pour l’exercice clos le 30 septembre 2020, préparées comme si le Groupe avait réalisé l’acquisition de CarSupermarket au 1er octobre 2019.Les informations financières du Groupe sont par ailleurs données dans le présent communiqué de presse en « données publiées », c’est-à-dire, pour les volumes et les éléments tirés du compte de résultat, en incluant les éléments relatifs à CarSupermarket à compter uniquement de son intégration dans le périmètre de consolidation du Groupe le 1er mars 2021.3 Nicolas Chartier est Président Directeur Général de la Société, et Guillaume Paoli Directeur Général délégué, sur la base d'une rotation tous les 2 ans  4 Source : Yougov, notoriété assistée. Enquête réalisée du 25 au 29 novembre 2021 auprès de 1029 personnes représentatives de la population nationale française, 2161 personnes représentatives de la population nationale britannique, 1001 personnes représentatives de la population nationale belge et 1130 personnes représentatives de la population nationale espagnole, toutes âgées de 18 ans et plus5 Voir Annexe 7 pour calcul du BFR opérationnel

6 Hors dettes de location et dettes sur engagements de rachat de minoritaires (put)7 En excluant CarSupermarket ; sur le total des véhicules vendus en B2C et B2B

 

Pièce jointe

  • Communiqué de presse - ARAMIS GROUP - Résultats annuels 2021
Aramis Group Sas (LSE:0AAA)
Historical Stock Chart
From May 2022 to Jun 2022 Click Here for more Aramis Group Sas Charts.
Aramis Group Sas (LSE:0AAA)
Historical Stock Chart
From Jun 2021 to Jun 2022 Click Here for more Aramis Group Sas Charts.