• Le projet d’un an vise à explorer le développement d’algorithmes dérivés de l’informatique quantique pour améliorer les expériences de chargement des avions

IonQ (NYSE : IONQ), un leader de l’industrie de l’informatique quantique, a annoncé aujourd’hui une collaboration avec Airbus visant à explorer l’application potentielle et les avantages de l’informatique quantique pour les services aéronautiques et l’expérience des passagers. Le projet intitulé Quantum Aircraft Loading Optimization & Quantum Machine Learning sera mis en œuvre sur 12 mois, et se terminera par le développement d’un prototype d’application quantique de chargement des avions, des sessions pratiques de collaboration et de coaching pour les développeurs et ingénieurs d’Airbus, ainsi qu’une exploration des futures intégrations d’ordinateurs quantiques pour Airbus et ses clients.

En réponse à la crise actuelle de la chaîne d’approvisionnement, les entreprises du secteur aéronautique investissent dans les toutes dernières technologies pour comprendre les domaines où l’efficacité peut être améliorée, le chargement de fret étant l’un d’entre eux. Le partenariat d’Airbus avec IonQ constitue la première étape vers le développement d’algorithmes plus intelligents basés sur des ordinateurs quantiques, et pouvant potentiellement conduire à des économies de coûts grâce à une répartition plus optimisée du fret sur les vols. À long terme, Airbus espère utiliser des algorithmes quantiques pour améliorer d’autres domaines du transport aérien, avec notamment une réduction de la consommation de carburant, une meilleure aérodynamique, et des trajectoires optimisées.

« Tandis que l’industrie aéronautique cherche de nouvelles solutions pour faire face à l’impact continu de la pandémie, et surmonter les obstacles de la chaîne d’approvisionnement, nous sommes ravis de collaborer avec Airbus en leur fournissant les outils quantiques et les compétences nécessaires au développement des capacités améliorées de chargement des avions », a déclaré Peter Chapman, président et chef de la direction d’IonQ. « Bien qu’étant au tout début de notre projet qui s’étendra sur un an, les possibilités des solutions quantiques pour aider les constructeurs d’avions à réinventer l’équilibre entre l’expérience des passagers, la production et les performances des avions est ce qui passionne le plus notre équipe concernant l’avenir de l’industrie aéronautique. »

« L’optimisation est essentielle pour que l’aviation puisse atteindre ses objectifs de développement durable », a déclaré Amanda Simpson, vice-présidente du département Recherche et technologie, chez Airbus Americas. « Nous nous réjouissons d’explorer les capacités d’IonQ à utiliser le potentiel des solutions quantiques pour atteindre ces objectifs. »

La collaboration d’aujourd’hui avec Airbus fait suite à l’annonce récente d’IonQ selon laquelle elle a établi ses premières entités internationales dans l’UE et la région EMOA, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles initiatives quantiques avec diverses entreprises, états et gouvernements européens. De plus, Airbus est la toute dernière entreprise mondiale à collaborer et tirer parti des solutions quantiques de pointe, d’IonQ. En début d’année, IonQ s’est associée à Hyundai Motors pour développer des batteries de véhicules électriques plus performantes et jeter les bases de la détection d’objets dans les futurs véhicules. IonQ a également annoncé récemment que son système IonQ Aria, leader de l’industrie, était accessible au public sur Microsoft Azure Quantum, offrant ainsi aux développeurs, chercheurs, ingénieurs et chefs de file du secteur, à travers le monde, un accès à l’informatique quantique via le cloud.

Pour en savoir plus sur les récents partenariats commerciaux ou de recherche, de IonQ, veuillez consulter les Résultats financiers du deuxième trimestre 2022 annoncés le 15 août 2022.

À propos d’IonQ

IonQ, Inc. est un leader dans le secteur de l’informatique quantique, qui a un bilan reconnu en termes d’innovation et de déploiement. IonQ Forte, l’ordinateur quantique de la génération actuelle, d’IonQ, est le tout dernier d’une gamme de systèmes de pointe, où figure notamment IonQ Aria, un système à la pointe de l’industrie, doté de 23 qubits algorithmiques. Outre sa capacité à délivrer des performances record, IonQ a défini ce que la société considère être la meilleure voie à suivre pour se développer à grande échelle. IonQ est la seule entreprise à avoir ses systèmes quantiques disponibles via le cloud sur Amazon Braket, Microsoft Azure et Google Cloud, ainsi que via un accès API direct. IonQ a été créée en 2015 par Christopher Monroe et Jungsang Kim sur la base de 25 années de recherches pionnières. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.ionq.com.

Déclarations prévisionnelles d’IonQ

Le présent communiqué de presse contient certaines déclarations prévisionnelles au sens de la Section 27A de la loi Securities Act de 1933 et ses amendements, et de la Section 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934 et ses amendements. Certaines des déclarations prévisionnelles peuvent être identifiées par l’emploi de termes prévisionnels. Les déclarations qui ne sont pas de nature historique, et comprenant les termes « anticiper », « s’attendre à », « suggérer », « envisager de », « croire », « avoir l’intention de », « estimer », « cibler », « projeter », « prévoir », l’emploi du futur et du conditionnel et autres expressions similaires, permettent d’identifier les déclarations prévisionnelles. Ces déclarations concernent notamment : la capacité d’IonQ à développer et à faire progresser ses ordinateurs quantiques selon l’échelle envisagée ; la capacité d’IonQ à optimiser les résultats de l’informatique quantique même à mesure que les systèmes évoluent ; le lancement prévu d’IonQ Forte auquel auront accès certains développeurs, partenaires et chercheurs en 2022, suivi d’un accès client plus large prévu pour 2023 ; les opportunités de marché d’IonQ et la croissance prévue ; ainsi que les avantages commerciaux dont bénéficieront les clients en utilisant des solutions d’informatique quantique. Les déclarations prévisionnelles constituent des prédictions, des projections et d’autres déclarations relatives aux événements futurs qui se fondent sur les attentes et les hypothèses actuelles et sont par conséquent soumises à des risques et incertitudes. De nombreux facteurs pourraient faire varier sensiblement les événements futurs réels de ceux exprimés dans les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse, y compris sans toutefois s’y limiter : l’adoption par le marché des solutions d’informatique quantique et des produits, services et solutions d’IonQ ; la capacité d’IonQ à protéger sa propriété intellectuelle ; les évolutions dans les industries compétitives au sein desquelles IonQ exerce ses activités ; les évolutions en matière de lois et réglementations affectant les activités d’IonQ ; la capacité d’IonQ à mettre en œuvre ses projets commerciaux, ses prévisions et autres attentes, ainsi qu’à identifier et concrétiser des opportunités et partenariats supplémentaires ; ainsi que le risque de retournement du marché et du secteur technologique, y compris sans toutefois s’y limiter, en conséquence de la pandémie de COVID-19. Cette liste de facteurs n’est pas exhaustive. Vous êtes invités à considérer attentivement les facteurs ci-dessus, ainsi que les autres risques et incertitudes décrits dans la rubrique Facteurs de risque (« Risk Factors »), du rapport trimestriel d’IonQ, déposé sur formulaire 10-Q pour l’exercice clos le 31 mars 2022, ainsi que dans d’autres documents déposés de temps à autre par IonQ auprès de la Securities and Exchange Commission. Ces dépôts identifient et traitent d’autres risques et incertitudes importants qui sont susceptibles de faire varier sensiblement les événements ou résultats réels, de ceux contenus dans les déclarations prévisionnelles. Les déclarations prévisionnelles ne valent qu’à la date où elles sont formulées. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment aux déclarations prévisionnelles, et IonQ rejette toute obligation de mettre à jour ou modifier ces déclarations prévisionnelles et n’entend pas les mettre à jour ou les réviser, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou pour toute autre raison. IonQ ne donne aucune garantie quant à la réalisation de ses attentes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact presse IonQ : Tyler Ogoshi press@ionq.com

Contact investisseurs IonQ : investors@ionq.com

IonQ (NYSE:IONQ)
Historical Stock Chart
From Sep 2022 to Oct 2022 Click Here for more IonQ Charts.
IonQ (NYSE:IONQ)
Historical Stock Chart
From Oct 2021 to Oct 2022 Click Here for more IonQ Charts.